Courrier aux parlementaires normands

Après avoir interpellé nos IPR de Normandie, nous avons envoyé dimanche un courrier à l’ensemble des parlementaires, députés et sénateurs de l’ensemble de la Normandie, pour leur demander leur appui face à la prime informatique qui nous est refusée.
Nous proposons également une rencontre avec les parlementaires siégeant dans les commissions Éducation des deux chambres.
Vous trouverez ci-dessous les courriers envoyés, et les réponses reçues :
Mise à jour au 03/12 : ajout de nos réponses.
Mise à jour au 04/12 : ajout de la réponse de Mme Céline Brulin, sénatrice de Seine-Maritime
Mise à jour au 17/12 : ajout de la réponse de M. Bertrand Bouyx, député du Calvados

Mise à jour au 04/01/2021 : ajout de l’annonce du rendez vous avec M. Bertrand Bouyx, et de la réponse de Mme Chantal Jourdan, députée de l’Orne.

Mise à jour au 13/01/2021 : ajout du lien vers le CR de la rencontre avec Bertrand Bouyx

Mise à jour au 07/02/2021 : ajout des courriers de Madame Sonia

Madame la députée (sénatrice) / Monsieur le député (sénateur)
L’association des professeurs documentalistes de l’académie Normandie (A.P.D.E.N.) s’adresse à vous afin de porter à votre attention la situation injuste face à laquelle se trouve les professeurs documentalistes de l’Education Nationale.
Le ministre de l’Education Nationale a en effet annoncé, lors du point d’étape du « Grenelle de l’Education », une prime d’équipement informatique de 150 euros destinée à l’ensemble des enseignants. Des sources concordantes à la fois syndicales et ministérielles indiquaient que les professeurs documentalistes seraient exclus de l’attribution de cette prime. Cette information s’est confirmée cette semaine lors d’un comité technique ministériel.
Pourtant, les professeurs documentalistes sont des professeurs certifiées recrutés par un CAPES, et qui ont très tôt intégré les outils numériques à leurs pratiques et à leur enseignement.  Le ministère s’entête malgré tout à traiter de manière inégalitaire les professeurs documentalistes.
Rien ne justifie cette discrimination, qui vient s’ajouter à d’autres depuis de nombreuses années, et qui témoigne d’une non reconnaissance de notre métier. Cette non reconnaissance a pour conséquence la plus grave un manque flagrant d’Education aux Médias et à l’Information chez les élèves des collèges et lycées.
Vous trouverez ci-joint deux courriers : l’un que notre association académique a envoyé aux Inspecteurs pédagogiques Régionaux, l’autre que le bureau national de notre association a adressé directement au ministre.
Nous sollicitions de votre part un appui auprès du ministre de l’Education nationale afin de rectifier cette nouvelle injustice subie par les professeurs documentalistes.
Certains de l’attention que vous porterez à la situation des professeurs documentalistes, nous vous prions de croire, Madame la députée/sénatrice, Monsieur le député/sénateur, en l’expression de notre profonde considération.
Camille Brouzes, président
Pour le bureau des APDEN de l’académie de Normandie

Courriers de Mme Sonia Krimi, députée de la Manche, en réponse à une de nos collègues de sa circoncription. Une question écrite et une interpellation écrite du ministre.

Réponse de Mme Chantal Jourdan, député de l’Orne

Monsieur le Président, 

Vous avez attiré l’attention de Madame la Députée sur votre souhait que les Professeurs documentalistes puissent bénéficier de la prime d’équipement.
Veuillez trouver ci-joint une copie du courrier que Madame Jourdan a adressé à Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports. 
Je ne manquerai pas de vous transmettre la réponse.

Bien cordialement
Vanessa Bournel
Collaboratrice de Madame Jourdan 

Réponse de Monsieur Bertrand Bouyx, député du Calvados

Madame la Présidente,
Madame Brouzes,
J’ai pris connaissance de votre courriel relatif au souhait des professeurs documentalistes de l’Education nationale d’être bénéficiaires de la prime d’équipement informatique.
J’appelle l’attention du Ministère de l’Education nationale quant à votre requête.
Très cordialement
Bertrand Bouyx 
Député de la 5ème circonscription du Calvados

Suite à nos échanges, nous avons rendez vous avec M. Bertrand Bouyx le vendredi 08 janvier. Le compte rendu est consultable à cette page

Réponse de Madame Céline Brulin, sénatrice de Seine Maritime

Bonjour,

Vous avez attiré l’attention de Mme Céline BRULIN, Sénatrice de Seine-Maritime au sujet du bénéfice de la prime informatique pour les documentalistes.
Elle vous remercie pour votre confiance et elle a pris connaissance de vos observations avec tout l’intérêt qu’elles méritent.
Lors des débats autour de la mission enseignement du PLF 2021, Mme Brulin a soutenu toutes les initiatives en ce sens.
Pour poursuivre cette demande, elle vient d’interroger le Ministre de l’Éducation Nationale par une question écrite dont vous trouverez une copie ci-jointe.
Nous ne manquerons pas de vous transmettre son éventuelle réponse dès sa publication.
Dans cette attente,
bien cordialement
Cédric CORBIAT Collaborateur de Mme Céline BRULIN Sénatrice de Seine-Maritime

Réponse de Madame Stéphanie Kerbarh

Madame la députée Stéphanie Kerbarh a interpellé le cabinet du Ministre de l’Education Nationale sur votre demande.
Veuillez trouver ci-dessous les éléments qui ont été communiqué.Réponse de Stéphanie KERBARH, députée de Seine-Maritime :
« Dans le cadre des travaux consacrés aux revalorisations des personnel sen 2021, une enveloppe de 400 M€ est prévue au Projet de Loi de Finances pour 2021.
Elle permettra, pour partie, de verser pour la première fois une prime d’équipement informatique aux professeurs qui, de par la nature de leur activité, ne disposent pas de poste de travail. Cette prime annuelle de150€ net permettra ainsi aux enseignants de s’équiper ou de renouveler leur équipement sur une durée de 3 à 4 ans.Cette prime ne concerne donc que les enseignants qui préparent leurs cours sans être par ailleurs dotés d’un équipement informatique dans leur établissement. Tel n’est pas le cas des professeurs documentalistes qui ont un poste de travail au sein des centres de documentation et d’information dans lesquels ils travaillent.Cela ne remet en aucune façon en cause l’investissement de ces personnels, qui feront l’objet d’un traitement spécifique par ailleurs. »
Très cordialement,
Samuel MENAGER Collaborateur de Stéphanie KERBARH

Réponse de Damien ADAM, député de Seine-Maritime :

Bonjour, 
Vous avez interpellé le député Damien ADAM au sujet de la prime d’équipement informatique annoncée par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel BLANQUER, dans le cadre du point d’étape du Grenelle de l’Éducation.  Vous attirez plus particulièrement son attention sur le fait que cette prime ne sera pas versée aux professeurs documentalistes.
En effet, dans le cadre des travaux consacrés aux revalorisations des personnels dès 2021, une enveloppe de 400 M € est prévue au Projet de loi de finances 2021. Elle permettra, pour partie, de verser pour la première fois une prime d’équipement informatique aux professeurs qui, de par la nature de leur activité, ne disposent pas de poste de travail.  Cette prime annuelle de 150 € net permettra ainsi aux enseignants de s’équiper ou de renouveler leur équipement sur une durée de 3 à 4 ans. 
Cette prime ne concerne donc que les enseignants qui préparent leurs cours sans être par ailleurs dotés d’un équipement informatique dans leur établissement. Tel n’est pas le cas des professeurs documentalistes qui ont un poste de travail au sein des centres de documentation et d’information dans lesquels ils travaillent. En revanche, cela ne remet en aucune façon en cause l’investissement de ces personnels, qui feront l’objet d’un traitement spécifique par ailleurs.
Restant à disposition et vous souhaitant une bonne journée.
Bien cordialement,        
Esteban LOPEZ Collaborateur de Damien ADAM Député de la Seine-Maritime

Voici la teneur de nos réponses

Monsieur,
nous vous remercions sincèrement, votre [député/députée] et vous même, d’avoir pris le temps de relayer auprès du ministère notre interpellation, et de nous avoir répondu. Nous avons bien pris note de la réponse qui vous a été faite.Elle n’est pourtant pas satisfaisante pour deux raisons.
Tout d’abord, les collèges et lycées sont largement dotés par les collectivités territoriales en ordinateurs pour fournir aux enseignants des stations de travail, et parfois même des dotations individuelles en ordinateurs ou tablettes, comme c’est le cas dans le département de la Manche.
Mais surtout la vision du métier de professeur documentaliste suggérée par cette réponse fait peu de cas des tâches attendues de ces professionnels listées dans la circulaire de missions. Les professeurs documentalistes ne travaillent pas qu’au CDI et doivent, y compris en dehors de nos CDI, préparer des cours, communiquer avec des partenaires extérieurs ou d’autres enseignants, mener une veille informationnelle permanente pour suivre l’actualité notamment autour du numérique et de l’information. Tous les enseignants, professeurs documentalistes compris, ont besoin d’un équipement informatique personnel pour travailler.
Le ministère justifie bien mal une décision injuste et humiliante pour des professeurs qu’il reconnaît pourtant investis, sans doute pour de bien maigres économies.
En souhaitant que vous pourrez continuez à interroger le ministère en ce sens, nous vous prions de croire en l’expression de nos sincères salutations.
Camille Brouzes
Pour le bureau des APDEN Normandie

Cet article, publié dans Actions de l'association, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s