Partenariat AEDAC-ESPE : le document de collecte ( Rencontre du 22/06/2016)

Lors de notre réunion du 22 juin 2016, à l’Espé de Caen, nous avons pu faire un point sur des séquences mises en place. Catherine Pinthier et Stéphane Letourneur ont présenté leurs séquences autour du document de collecte. Les échanges ont été vraiment riches et nous nous proposons de poursuivre de la manière suivante :

  • 30 novembre 2016, 13h30-17h : « Faire chercher de l’information aux élèves : quelles pratiques pédagogiques » avec Anne Cordier qui interviendra tout d’abord sur les évolutions des pratiques de recherche et l’impact sur l’enseignement . Ensuite, il s’agirait de travailler en atelier, en groupe Aedac-Espé sur l’évolution de la recherche documentaire, avec deux focus : le document de collecte et la dimension interdisciplinaire. Il serait intéressant pour cela que chaque professeur-documentaliste vienne avec un collègue de discipline avec lequel il collabore.
  • Partenariat avec les stagiaires et les étudiants du parcours Professeur Documentaliste : rédiger les scénarios des séquences menées autour du document de collecte pour fournir aux stagiaires une matière permettant de réfléchir sur les concepts info-documentaires. Ces scénarios pourraient être retravaillés par les étudiants en partenariat avec leurs auteurs afin, notamment, d’apprendre à expliciter les tâches d’apprentissage. Il est nécessaire pour cela de rédiger les scénarios dès maintenant et de sauvegarder les traces d’activités (documents élèves, sitographie/bibliographie, travaux d’élèves). Un cours est créé sur l’ENT pour déposer et mutualiser les scénarios. La rédaction des scénarios pourra s’appuyer sur la grille disponible sur le site académique Documentation. Le cours sur l’ENT peut également servir à partager sa veille sur le thème (rubrique « Liens »).
  • Observation participante : enregistrement video d’une séance menée avec les élèves. Entretiens courts avec l’enseignant de discipline, le professeur documentaliste et quelques élèves pour documenter le processus. Pourra être fait par des étudiants de M2 et faire l’objet de leur ERVIP et/ou formatrices. Volontaires se signaler.
    Nous espérons que ces perspectives vous conviendront. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Thomas Rattier (Aedac) et Elisabeth Schneider (Espé)